Shop Mobile More Submit  Join Login
About Digital Art / Student Premium Member johnson johnsonMale/France Groups :iconphotoshopcs3-artists: PhotoshopCS3-Artists
For every one Photoshop
Recent Activity
Deviant for 4 Years
2 Month Premium Membership
Statistics 524 Deviations 2,401 Comments 9,620 Pageviews

Newest Deviations

Activity


Tout avait pourtant bien commencé.

Une légère brume entrait par les immenses baies vitrées ouvertes de la coupole.

L'azur du jour naissant distillait une étrange lumière bleutée tout autour des machines.

L'assemblage global pouvait presque faire penser à une cathédrale millénaire à la pierre sombre et grise.


L'immense gyroscope central remontait en serpentant vers une infinité de branches qu'on devinait plus dures que l'acier le plus solide.

Et comme une mécanique d'une incroyable précision et d'une fragilité toute maîtrisée, l'acier des pylônes centraux laissait place au verre le plus pur quand l’œil s'éloignait du centre de cette machinerie.


L'air était si chargé d'électricité statique qu'on aurait presque pu discerner d'étranges présences en plus de l'équipe qui travaillait là.

Quelque part, une horloge tonna cinq coups profonds.


Un homme s'avança vers le pupitre de contrôle.

Il s'appuya de toute ses forces sur une manivelle pour la faire pivoter de moitié.

Une plainte sourde et longue s'éleva soudain alors que l'immense gyroscope commençait à pourfendre la brume.


Il n'y avait plus rien pour retenir le futur.


Très vite, les mouvements des gigantesques battants de métal et de verre devint si rapide qu'on ne distingua plus qu'un mouvement flou.

C'est alors que l'extraordinaire sensation gravitationnelle se fit sentir. Presque aussitôt, une puissante lumière bleue jaillit de toute part.

Elle semblait provenir de la machine elle même.

Les particules d'air ionisées et chauffées par la rotation imposée par la modification de la gravité commençait à créer un plasma dense, chargeant l'atmosphère d'une tension palpable.


Alors que les branches du gyroscope continuaient d'accélérer vers toujours plus de puissance, la lumière augmentait lentement mais sûrement.


Puis, chacun pu ressentir à ce moment l'espace basculer.

Cette fois, il était certain qu'une force supplémentaire s'ajoutait soudain à toutes celles en présence.

D'une nature fourbe, presque divine, elle fit taire la majorité des membres de l'équipe.

La lumière bleue se faisait toujours plus pressante, envahissait les moindres recoins du bâtiment.


Alors la gravité s'inversa. Le gyroscope semblait appliquer sa force non plus à l'air autour de lui, mais désormais à l'univers l'entourant.

Et son influence grimpait vertigineusement.


Le plasma maintenant chauffé à blanc commençait à se répandre partout.

Les rares silhouettes encore debout se figeaient ou s'accéléraient suivant notre position autour de l'expérience.

Le gyroscope modifiait la gravité, mais d'une manière totalement corrélée, également le temps.


Celui qui avait lancé toute la machine se retourna alors, tremblant, fatigué, tel une ombre.


« Merci professeur Zorid »

Il fut happé par le vortex quelques secondes plus tard.

Une minute après, l'écorce terrestre se fracturait sous la couple.

Le vortex accélérait tellement l'air autour du bâtiment qu'un ouragan minuscule s'était installé, balayant camions et autres baraques éparses autour.


Et pourtant, de l'extérieur, tout était normal, calme et paisible.


Quelque part, le cinquième coup d'une horloge se perdit dans la brume naissante.



Texte écrit sous l'influence de « En remontant le fleuve – Thiéfaine – Stratégie de l'inespoir »

Hommage à l’œuvre « Les aventuriers du Cercle » de Joshua Mowll

  • Mood: Love
  • Listening to: Imagine Dragons - America
  • Reading: Pierre Bottero - l'Autre
  • Watching: My loulou
  • Playing: Watch Dogs
  • Eating: Apple !
  • Drinking: Swhcpcepepelpeppsssse
Contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent penser de moi, j'aime bien l'Apple Watch.
Après y avoir regardé de plus prêt, c'est un bel objet, bien fini, avec un design certes qui ne plaira pas a tout le monde, un environnement fermé.
Une manière de voir les choses serait de dire qu'il est illusoire de vouloir imposer un système par dessus un autre, tout simplement parce que nous sommes tous différents.

Et ceux qui se battent conserver tel ou tel système sont bien bêtes.
parce que la cohabitation est plus stimulante, plus amusante.

Et et en ce qui concerne cette Apple Watch, la publicité qui en vante les mérites m'a fais penser au Macintosh 512k.
Et cela m'a ému. D'une manière que je ne pensais jamais retrouver ainsi.
Je ne peux m'empêcher de la comparer a la machine qui a révolutionnée l'informatique en 1984.
1984
ça fait 30 ans.
Vous pourrez dire ce que vous voulez, rigoler, vous moquer.
j'ai trouvé mon idéal, dans cette machine un réconfort immense, témoin d'une époque qui m'est chère.
Et peu m'importe aujourd'hui ce que fait Apple, bien ou mauvais, j'ai décidé de passer outre pour me concentrer sur ce qui a toujours fait leur force. Savoir donner une âme aux objets.
Merci Steve.


AppleWatch by Kouglov
  • Mood: Love
  • Listening to: Imagine Dragons - America
  • Reading: Pierre Bottero - l'Autre
  • Watching: My loulou
  • Playing: Watch Dogs
  • Eating: Apple !
  • Drinking: Swhcpcepepelpeppsssse

deviantID

Kouglov's Profile Picture
Kouglov
johnson johnson
Artist | Student | Digital Art
France
Un revers dans son histoire ne signifie pas qu'une nation soit perdue
Interests

Tout avait pourtant bien commencé.

Une légère brume entrait par les immenses baies vitrées ouvertes de la coupole.

L'azur du jour naissant distillait une étrange lumière bleutée tout autour des machines.

L'assemblage global pouvait presque faire penser à une cathédrale millénaire à la pierre sombre et grise.


L'immense gyroscope central remontait en serpentant vers une infinité de branches qu'on devinait plus dures que l'acier le plus solide.

Et comme une mécanique d'une incroyable précision et d'une fragilité toute maîtrisée, l'acier des pylônes centraux laissait place au verre le plus pur quand l’œil s'éloignait du centre de cette machinerie.


L'air était si chargé d'électricité statique qu'on aurait presque pu discerner d'étranges présences en plus de l'équipe qui travaillait là.

Quelque part, une horloge tonna cinq coups profonds.


Un homme s'avança vers le pupitre de contrôle.

Il s'appuya de toute ses forces sur une manivelle pour la faire pivoter de moitié.

Une plainte sourde et longue s'éleva soudain alors que l'immense gyroscope commençait à pourfendre la brume.


Il n'y avait plus rien pour retenir le futur.


Très vite, les mouvements des gigantesques battants de métal et de verre devint si rapide qu'on ne distingua plus qu'un mouvement flou.

C'est alors que l'extraordinaire sensation gravitationnelle se fit sentir. Presque aussitôt, une puissante lumière bleue jaillit de toute part.

Elle semblait provenir de la machine elle même.

Les particules d'air ionisées et chauffées par la rotation imposée par la modification de la gravité commençait à créer un plasma dense, chargeant l'atmosphère d'une tension palpable.


Alors que les branches du gyroscope continuaient d'accélérer vers toujours plus de puissance, la lumière augmentait lentement mais sûrement.


Puis, chacun pu ressentir à ce moment l'espace basculer.

Cette fois, il était certain qu'une force supplémentaire s'ajoutait soudain à toutes celles en présence.

D'une nature fourbe, presque divine, elle fit taire la majorité des membres de l'équipe.

La lumière bleue se faisait toujours plus pressante, envahissait les moindres recoins du bâtiment.


Alors la gravité s'inversa. Le gyroscope semblait appliquer sa force non plus à l'air autour de lui, mais désormais à l'univers l'entourant.

Et son influence grimpait vertigineusement.


Le plasma maintenant chauffé à blanc commençait à se répandre partout.

Les rares silhouettes encore debout se figeaient ou s'accéléraient suivant notre position autour de l'expérience.

Le gyroscope modifiait la gravité, mais d'une manière totalement corrélée, également le temps.


Celui qui avait lancé toute la machine se retourna alors, tremblant, fatigué, tel une ombre.


« Merci professeur Zorid »

Il fut happé par le vortex quelques secondes plus tard.

Une minute après, l'écorce terrestre se fracturait sous la couple.

Le vortex accélérait tellement l'air autour du bâtiment qu'un ouragan minuscule s'était installé, balayant camions et autres baraques éparses autour.


Et pourtant, de l'extérieur, tout était normal, calme et paisible.


Quelque part, le cinquième coup d'une horloge se perdit dans la brume naissante.



Texte écrit sous l'influence de « En remontant le fleuve – Thiéfaine – Stratégie de l'inespoir »

Hommage à l’œuvre « Les aventuriers du Cercle » de Joshua Mowll

  • Mood: Love
  • Listening to: Imagine Dragons - America
  • Reading: Pierre Bottero - l'Autre
  • Watching: My loulou
  • Playing: Watch Dogs
  • Eating: Apple !
  • Drinking: Swhcpcepepelpeppsssse

Visitors

:iconpaulscott:
paulscott
Dec 18, 2014
6:11 pm
:icondahub:
dAhub
Nov 30, 2014
10:33 am
:iconlilyannamalfoy:
LilyannaMalfoy
Nov 23, 2014
1:04 pm
:iconhisuuu:
hisuuu
Nov 22, 2014
4:16 pm
:iconfeeniecchi:
Feeniecchi
Nov 12, 2014
10:16 am

Friends

Comments


Add a Comment:
 
:iconmoogyaka:
moogyAKA Featured By Owner Jun 11, 2014
yo! je t'ai tagué dans une chaine qui ne sert à rien (avis à ceux qui ont du temps à perdre inutilement)
Reply
:iconkouglov:
Kouglov Featured By Owner Jun 11, 2014  Student Digital Artist
waaaaa trop pas le temps pour le moment xD
Reply
:iconmoogyaka:
moogyAKA Featured By Owner Jun 15, 2014
couraaage!!
Reply
:iconwhispersinthemirror:
WhispersInTheMirror Featured By Owner May 5, 2014  Student Digital Artist
Thank you for the favorite! :la:
Reply
:iconcaenor:
Caenor Featured By Owner Dec 27, 2013  Hobbyist General Artist
Merci pour ces coms, favs et watch, ça fait plaisir !
J'aime bien tes photos avec des coms genre "Ps4", c'est assez drôle :D
Reply
:iconkouglov:
Kouglov Featured By Owner Dec 27, 2013  Student Digital Artist
wai, j'ai pensé à ça lorsque j'ai vu les ridicules performances qu'elle offrait.
C'est vraiment de l'arnaque la PS4 :p le PC reste pour moi la seule console valide.
Reply
:iconcaenor:
Caenor Featured By Owner Dec 27, 2013  Hobbyist General Artist
Tout à fait d'accord, en + les jeux sur consoles sont ridiculement chers pour une qualité pas tjrs la même que sur pc. Ce qui m'énerve c que certains jeux ne soit que sur consoles :( (Sad) 
Reply
:iconkouglov:
Kouglov Featured By Owner Dec 27, 2013  Student Digital Artist
yep. par exemple, pour The last Of us, que je considère comme l'un des meilleurs jeux jamais créé, et bin j'ai regretté de devoir y jouer sur ps3. Certes, pour la PS3, c'est super, le gameplay est bien en plus.
mais sur PC, ça serait encore plus beau !
Reply
:iconiamtheunison:
IAmTheUnison Featured By Owner Dec 24, 2013  Professional Digital Artist
Thanks for the fave. I greatly appreciate it. :thumbsup:
Reply
:iconkouglov:
Kouglov Featured By Owner Dec 24, 2013  Student Digital Artist
You're very welcome :)
we have shared interests !
Reply
Add a Comment: